CIVIGAZ : clap de fin pour la promotion !

Lancée en décembre dernier avec le recrutement d’une médiatrice et de 6 jeunes en service civique, l’édition 2020-2021 de Civigaz vient de se terminer !

C’est la commune de Saint-Priest qui a été identifiée comme terrain de déploiement de cette nouvelle saison Civigaz. C’est la troisième fois que cette opération est déployée sur la Métropole de Lyon.

Sur la ligne de départ, en décembre dernier, une médiatrice, six volontaires en service civique motivé.e.s, trois bailleurs sociaux (Lyon Métropole Habitat, Est Métropole Habitat et Alliade Habitat) et la Ville de Saint-Priest.

Durant 5 mois, l’équipe a été présente sur le territoire de Saint-Priest pour sensibiliser les habitant.e.s à la sécurité intérieure gaz et aux économies d’énergies. L’objectif était aussi de détecter les situations de précarité énergétique sur la commune, afin d’orienter les personnes vers des structures sociales et/ou énergétiques.

 Des volontaires motivé.e.s malgré le contexte sanitaire difficile

Avant le déploiement sur le terrain, les volontaires ont entamé en décembre 2020 quatre semaines de formation. Afin d’être préparé.e.s aux visites à domicile, les volontaires ont pu être formé.e.s à la lutte contre les discriminations, à l’importance de la communication (verbale, paraverbale, outils) ou encore à la sociologie comme clé d’adaptabilité.

Ces deux semaines de formations ont aussi été l’occasion pour les jeunes de découvrir FACE Grand Lyon, d’apprendre à se connaître pour former une véritable équipe. L’entraide et le partage dans le groupe ont été des éléments fondamentaux du projet « Civigaz » avec notamment une journée par semaine dédiée à l’accompagnement personnel et professionnel des volontaires, avec la médiatrice ou la coordinatrice de la mission.

La bonne entente a été le moteur du groupe, notamment lors des activités annexes déployées dans le cadre de leur Accompagnement au Projet d’Avenir (APA).

 

WhatsApp Image 2021-01-06 at 15.33.38 (3)

En effet, l’APA a permis aux volontaires de bénéficier de conseils et de clés via des ateliers animés par les entreprises partenaires de FACE, de profiter d’immersions, d’un parrainage et aussi de temps pour des activités externes.

Malgré le contexte, les volontaires sont restés déterminé.e.s et engagé.e.s : même sur la période de confinement, l’activité sur le terrain a été maintenue.

2021-01-20
2021-11-01

 

Un projet solidaire fédérateur et utile !

En parallèle, les jeunes ont porté un projet solidaire sur l’importance et la nécessité de trier ses déchets. Ce projet a permis aux volontaires de monter en compétences sur les techniques de gestion de projets, mais aussi de pouvoir exprimer leur créativité.

Le parcours proposé dans ce projet a ravi les enfants et les adultes qui ont participé aux différentes animations.
Un grand merci à LMH ainsi qu’aux locataires de la résidence « Le Sapin » à Bron et au Centre Social l’Olivier de Saint-Priest.

 

Le bilan de l’action

La mission s’est achevée sur une note de satisfaction générales de toutes les parties prenantes, lors de l’événement de clôture organisé le 29 juin à l’Hôtel de Ville de Saint-Priest.

 

chiffres CIVIGAZ 2021
Bilan volontaires
Logo partenaires CIVIGAZ

Les Jeux de la Diversité : retour sur un événement solidaire et inclusif !

Pour célébrer la diversité, la solidarité et l’inclusion, FACE Grand Lyon a organisé le vendredi 25 juin 2021 la première édition des Jeux de la Diversité.

 

Le vendredi 25 juin 2021, FACE Grand Lyon organisait la première édition des « Jeux de la Diversité », un événement sous le signe de la solidarité, pour enfin se retrouver et défendre tou.te.s ensemble les valeurs de diversité, de tolérance et de soutien !

L’événement était ouvert à tou.te.s : collaborateur.rice.s d’entreprises, institutionnels, salarié.e.s des SIAE, du service public de l’emploi, entreprises adaptées, associations, étudiant.e.s et demandeur.euse.s d’emploi.

Les Jeux de la Diversité, c’est surtout une journée clé en main, modulable et inclusive, où chaque participant.e peut choisir une ou plusieurs activité(s :

  • Un Job Dating : pour mettre en relation des entreprises qui recrutent et des demandeur.euse.s d’emploi motivé.e.s,
  • Un Village Diversité : conçu autour des thèmes « santé / handicap », « égalité femmes-hommes » et « lutte contre les LGBT-phobies », il s’agit d’un espace pour en apprendre plus sur la diversité et l’égalité, de manière ludique,
  • Des activités physiques : parcours de marche, course à pied ou Challenge Collectif, ouvert à tou.te.s, les activités ont permis de partager un moment convivial pour renforcer la cohésion d’équipe.

 

LE JOB DATING

Afin de mettre en lumière la notion de diversité dans l’emploi, FACE Grand Lyon a organisé un événement de recrutement dans le cadre de la première édition des Jeux de la Diversité.

Le jour-J, 42 entreprises 200 demandeur.euse.s d’emploi étaient présent.e.s, avec plus de 700 postes à pourvoir.

Pour casser la barrière recruté.e / recruteur.euse, se détacher des supports traditionnels, pour favoriser le contact et mettre en avant la motivation des candidat.e.s, entreprises et demandeur.euse.s d’emploi ont pu se rencontrer et échanger également lors du parcours marche l’après-midi.

2Y2A1384
2Y2A1391

LE VILLAGE DIVERSITÉ

Dans le cadre des Jeux de la Diversité, FACE Grand Lyon a également imaginé et créé un Village Diversité autour de 3 grands pôles :

  • La santé et le handicap
  • L’égalité femmes-hommes
  • La lutte contre les LGBT-phobies

« Les Jeux de la Diversité » c’est également un bel outil pour sensibiliser les participant.e.s à la diversité.

Dans ce Village Diversité, différentes animations ludiques étaient proposées, avec la présence de nos partenaires :

L’objectif : créer un espace de rencontres pour aborder de manière ludique des thématiques qui font sens autour de la diversité.

2Y2A1423
2Y2A1426

LES ACTIVITÉS PHYSIQUES

Après un temps ludique d’échauffement collectif proposé par notre partenaire Punch’In, différentes activités physiques ont eu lieu de 14h00 à 16h00 :

  • Un parcours de marche, de 2,5 ou 5 kilomètres,
  • Une course à pied, de 5 ou 10 kilomètres,
  • Une activité de team-building, le « baby-foot humain ».

 

L’objectif majeur, vous l’aurez compris, n’était pas la performance sportive mais bien de créer un événement convivial pour rapprocher des publics qui n’ont pas l’habitude de se croiser, pour marquer les esprits positivement, fédérer et renforcer la cohésion sociale.

 

Les activités physiques (marche et course à pied)  étaient gratuites pour les demandeur.euse.s d’emploi, les étudiant.e.s et les acteur.rice.s de l’emploi.

  • 1
  • 6
  • 5
  • 4
  • 3
  • 2

LES SCORES

A la fin de cette journée solidaire, 8 médailles ont été distribuées, aux premières femmes et premiers hommes de chaque parcours.

Les entreprises ont également été récompensées, avec le classement de « l’entreprise solidaire », qui prenait en compte le nombre de participant.e.s, le nombre d’offres à pourvoir sur le Job Dating, le nombre de personnes ayant visité le Village Diversité, le nombre de match gagnés au Challenge Collectif et le nombre de participant.e.s arrivé.e.s sur le podium pour les parcours de course et de marche.

La structure qui a gagné le plus de matchs lors du Challenge Collectif a également été récompensée.

2
5

Les fonds récoltés lors de cette journée vont permettre le développement des activités de l’association FACE Grand Lyon, dans le domaine de la lutte contre l’exclusion et les discriminations, et notamment le développement de  l’action « FACE aux femmes » en faveur de la lutte contre les violences conjugales.

FACE aux femmes

 

L’équipe et le Conseil d’Administration de FACE Grand Lyon remercient l’ensemble des participant.e.s, les entreprises, les partenaires, les bénévoles et les prestataires pour cette journée sous le signe de la solidarité !

Restez connecté.e.s, les informations sur la seconde édition arrivent bientôt…

LJD - partenaires de l'événement 2021

Osons l’apprentissage et l’alternance : Les entreprises et les écoles ouvrent leurs portes !

Osons l’Apprentissage et l’Alternance, c’est une semaine évènement qui permet aux collégien.ne.s, lycéen.ne.s, étudiant.e.s, parents, enseignant.e.s et personnes en recherche d’emploi ou en reconversion d’aller à la rencontre d’entreprises et centres de formation.   

Initié par FACE Paris en mars 2018, FACE Grand Lyon ainsi que d’autres clubs FACE ont décidé de rejoindre l’aventure pour la 5ème édition. Durant une semaine, écoles et entreprises ont accueilli des participant.e.s dans leurs locaux (en présentiel ou en visioconférence) pour les sensibiliser à l’alternance et l’apprentissage.

Cet événement avait plusieurs objectifs :

  • Echanger avec des professionnel.le.s, alternant.e.s, tuteur.ice.s et enseignant.e.s et découvrir leurs métiers et les formations qui y préparent,
  • Découvrir des secteurs d’activités,
  • Mettre en avant l’apprentissage comme voie d’excellence plébiscitée par les entreprises, quel que soit le secteur et le niveau d’étude,
  • Déconstruire les idées reçues sur l’alternance et l’apprentissage.

 

Dès le mois de décembre, les structures (entreprises et centres de formation) ont pu s’inscrire sur la plateforme.
Elles ont ensuite
pu construire leurs programmes autour de 7 formats :

  • Rencontres pros et alternant.e.s,
  • Portes ouvertes en école,
  • Démo technique & mise en situation,
  • « Vis ma vie »,
  • Job dating en entreprise,
  • Job coaching et conférence,
  • Duo école/entreprise(s).

 

Sur la région du Grand Lyon, 9 entreprises se sont mobilisées et ont proposé 24 programmes.
Du côté des centres de formation, 23 programmes été disponibles sur la plateforme, proposés par 11 écoles différentes. 

Dès le mois de février, les participant.e.s ont pu choisir leurs programmes parmi les 47 proposés. Ces rencontres ont été l’opportunité de construire leur projet professionnel, de découvrir des secteurs et des métiers et de développer leur réseau professionnel.

Programmes OsonsAA

Une particularité pour le Grand Lyon : les jeux de piste !

En complément de cette plateforme, l’équipe FACE Grand Lyon a organisé deux jeux de piste à destination de jeunes de 3ème des collèges Jules Michelet à Vénissieux et Henri Barbusse à Villeurbanne.
Ces jeux de piste avaient pour but d’informer les collégien.ne.s sur l’apprentissage et l’alternance.

 

23 mars – Jeu de piste pour 16 élèves du collège Jule Michelet (Vénissieux)

Premier arrêt pour le jeu de piste, les locaux de l’entreprise APRR ! Les jeunes ont pu échanger avec les collaborateur.ice.s présent.e.s, et participer à 4 ateliers : déneigement, sécurité, espaces verts, réparation/mécanique.

Les élèves se sont ensuite rendus dans les locaux de l’entreprise Tier Mobility. Ils ont découvert le secteur de la mobilité (et plus précisément des trottinettes électriques), et ont également pu prendre part à différents ateliers de découverte : présentation métiers, véhicules, batteries, focus trottinette et maintenance.

Enfin, l’après-midi, les élèves ont pu découvrir le secteur et les métiers de la chimie, ainsi que les formations qui y préparent grâce à l’entreprise Solvay et le centre de formation Interfora.

06
04

 

24 mars – Jeu de piste pour 43 élèves du collège Henri Barbusse (Vaulx-en-Velin)

Pour les élèves du collège Henri Barbusse, la journée a débuté par la visite de l’Hippodrome de Parilly, où ils ont pu découvrir un grand nombre de métiers. 

Avant l’arrivée au deuxième stop, Antoine Bohy, représentant de la Direccte, a pris la parole dans le bus pour présenter aux élèves le dispositif de l’apprentissage et de l’alternance.

L’après-midi, divisés en plusieurs groupes, les collégien.ne.s ont eu l’opportunité de visiter le Campus Veolia, qui forme aux métiers de l’eau, de l’énergie et de la propreté, et le Campus RTE, où les jeunes ont pu en apprendre plus sur les formations dans le domaine du transport d’électricité.

La journée s’est terminée par une balade urbaine : animée par l’AIRM, les jeunes ont pu découvrir les différentes entreprises situées dans la zone d’activité de Meyzieu.

33
24

L’équipe FACE Grand Lyon remercie les financeurs de cette action, les entreprises partenaires, les collaborateur.ice.s mobilisé.e.s et les établissements scolaires.

Pièce jointe vide ou le type d'article n'est pas une 'pièce jointe'

APRR : portrait d’une entreprise engagée !

Cette année encore, le Groupe APRR, entreprise adhérente à FACE Grand Lyon, s’engage à nos côtés via différentes actions.
Nous avons interviewé Christine Huaulme, Responsable Diversité et Egalité des chances et membre du Conseil d’Administration de FACE Grand Lyon sur les initiatives solidaires menées par le Groupe APRR.

 

De quelle manière l’entreprise APRR s’implique t-elle au sein de FACE Grand Lyon ?

Le Groupe APRR est engagé dans une démarche diversité et égalité des chances depuis de nombreuses années et labélisée depuis 2016. L’ambition est de développer le « bien vivre ensemble » et de prévenir les discriminations. Intégrée à la stratégie du Groupe APRR, cette politique volontariste est créatrice de valeurs et de performances.
C’est ainsi que le Groupe mais aussi ses collaborateurs et collaboratrices contribuent à :

  • Des actions de parrainage et marrainage auprès de jeunes ou de personnes en recherche  d’emploi ou réinsertion,
  • Des réunions d’information thématiques  et des formations,
  • Apporter des témoignages lors d’évènements ou des interventions dans les établissements scolaires.
  • Dans le cadre de projets, c’est enrichir la réflexion et partager les expériences, vivre l’association de l’intérieur, en intégrant le Conseil d’Administration.

Pourquoi l’entreprise APRR a-t-elle choisi de s’impliquer avec FACE Grand Lyon pour mener des actions RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) ?

L’engagement du Groupe passe par le respect et le développement des personnes, salarié.e.s du Groupe mais aussi client.e.s et habitant.e.s des territoires locaux.
C’est ainsi que la démarche « diversité et égalité des chances » représente la contribution sociale et sociétale du Groupe en matière de RSE et est un véritable levier de cohésion sociale durable. Cela nous conduit à nous rapprocher d’acteurs locaux qui interviennent sur ces domaines.
FACE Grand Lyon, du fait de son expertise pour lutter contre toutes formes de discriminations et de ses actions en faveur de la diversité, de l’égalité des chances et de l’inclusion, est un véritable partenaire.

Quels sont les impacts de ces actions avec FACE Grand Lyon ?

Toutes les actions menées apportent une ouverture d’esprit et permettent un autre regard sur les différences. C’est aussi faire découvrir ou redécouvrir le monde de l’entreprise, ses métiers.

Quel est le retour des collaborateur.rice.s impliqué.e.s sur ces actions ? Combien sont-ils/elles ?

Plus de 80 collaborateur.ice.s du Groupe APRR sont concerné.e.s, pour leur permettre le développement de leurs connaissances lorsqu’il s’agit de formation.

Une vingtaine de salarié.e.s ont participé à au moins une action sur les deux dernières années, et en font un retour positif :  « Pouvoir accompagner quelqu’un, lui donner confiance en lui, et lui permettre d’avoir une stabilité professionnelle et sociale, est un sentiment d’avoir accompli une mission d’aide à l’intégration » ; « Très belle expérience de partage et d’échanges avec ces jeunes qui étaient réceptifs » ; « C’était très enrichissant » ;  « Les échanges étaient extrêmement intéressants et je me suis retrouvé face à des élèves fortement demandeur.euse.s et intéressé.e.s ».

Comment APRR imagine la suite de sa collaboration avec FACE grand Lyon ?

Poursuivre nos relations et développer la participation des salarié.é.s du Groupe !

Favoriser l’emploi des séniors : zoom sur les CDD séniors, une initiative portée par Enedis

Les séniors en recherche d’emploi se heurtent à de nombreuses difficultés : les stéréotypes liés à leur âge, leurs nombreuses années d’expériences qui peuvent freiner certaines entreprises.

Dans le cadre de sa politique de Responsabilité Sociétale, Enedis mène des actions en faveur de l’emploi des séniors.

 

Découvrez le témoignage de Philipe LUX, recruté en CDD sénior au sein de l’entreprise Enedis ; Marie BATTISITI, Cheffe d’agence RH – Recrutement & Formation  (Enedis Direction Régionale Sillon Rhodanien) et Marion TOULOUSE, Chargée de Relations Entreprises (Pôle Emploi).

 

LUX Philippe
Quel retour faites-vous de votre expérience à Enedis ?

Personnellement un excellent retour. J’en veux pour preuve le renouvellement de mon CDD sénior pour 18 mois.  Ce fut et reste une expérience intéressante et enrichissante d’un point de vue humain (nouvelles personnes, nouveaux profils) mais aussi professionnellement (nouveau domaine, nouveau métier). Il faut surtout retenir l’extraordinaire bienveillance de l’encadrement et de l’ensemble des collègues

Quels souvenirs gardez-vous du processus de recrutement ?

Un recrutement par étapes sur 2 mois (de avril et juin 2019) :

  • Speed dating via Pôle Emploi,
  • Entretien + tests dans les locaux de FACE Grand Lyon,
  • Rencontre du service RH d’Enedis,
  • Entretien avec le management du service recruteur,
  • 15 jours d’immersion au sein de ma future équipe.

Ce processus m’a semblé très fluide et cohérent. A tous les niveaux, j’ai retrouvé un environnement bienveillant. Si je devais donner trois conseils aux futur.e.s candidat.e.s :

  • C’est d’être soi-même, ne pas se mettre trop de pression,
  • Préparer un minimum ses entretiens en faisant quelques recherches sur les acteurs concernés dans le processus,
  • Prendre cette démarche comme un « recommencement », avec beaucoup d’humilité en faisant en partie abstraction de sa vie professionnelle antérieure.
De quoi êtes-vous le plus fier sur la période de votre contrat de travail ?
  • Repris goût à une vie professionnelle,
  • Su intégrer une nouvelle équipe malgré l’âge,
  • Gardé une motivation et implication dans mes objectifs métier et mon rapport aux autres,
  • Une nouvelle expérience professionnelle qui était déjà riche,
  • Connaître et s’adapter à un autre « monde » du travail.
BATTISTI Marie
Pourquoi l’entreprise Enedis s’est-elle engagée dans l’insertion professionnelle des seniors ?

Nous sommes une entreprise de service public ancrée dans les territoires, avec plus de 1 000 sites en France et 39 sur le Sillon Rhodanien. Il est important pour notre entreprise engagée socialement d’avoir une contribution et un rôle à jouer dans l’insertion, afin que le retour à l’emploi favorise la solidarité dans les territoires.

Quel bilan faites-vous de l’intégration des profils recrutés en CDD senior au sein de  vos équipes ?

Le bilan est très positif, nous avons eu de très belles réussites en terme d’intégration. Les CDD sénior apportent leur expérience et leur expertise, ce qui créé une vraie complémentarité entre les équipes et les CDD sénior recrutés, qui font partie intégrante des collectifs de travail. Les managers et les équipes savent accueillir et intégrer de nouveaux.elles salarié.e.s, cela fait partie de notre culture d’entreprise.

La plupart des CDD sénior recrutés n’avaient aucune connaissance des domaines dans lesquels ils travaillent aujourd’hui du fait de la spécificité de nos métiers, mais ils/elles ont tous su apporter leurs compétences acquises dans d’autres entreprises et en développer de nouvelles.

Votre partenariat avec FACE Grand Lyon dure depuis plus de 5 ans maintenant sur cette action, quelle est la valeur ajoutée de FACE  Grand Lyon dans cette action RSE ?

FACE Grand Lyon est un acteur majeur qui lutte contre toute forme de discrimination. Notre engagement avec FACE existe depuis de nombreuses années sur des champs d’activités différents, et il nous a semblé naturel de déployer cette nouvelle démarche de recrutement avec FACE, mais également avec Pôle Emploi. FACE Grand Lyon est en appui et conseil auprès des séniors en recherche d’emploi, et a su nous apporter son expertise pour développer ensemble un processus de recrutement spécifique pour les CDD sénior. Nos échanges très réguliers et l’implication de tous les acteurs, de l’ouverture d’un recrutement jusqu’à l’intégration des salariés retenus, nous permettent de réaliser chaque année une quinzaine de nouveaux recrutements sur le Sillon Rhodanien.

 

Marion TOULOUSE

Les recrutements en CDD sénior sont une réelle opportunité pour les demandeur.euse.s d’emploi de plus de 57 ans de retrouver un travail. Ces candidat.e.s ont plus de mal à réintégrer le marché de l’emploi du fait de leur âge, et sont parfois victimes de discrimination. En découle souvent une perte de confiance en eux.

Enedis propose un panel de postes importants, ce qui permet à des profils de plusieurs horizons de pouvoir intégrer la société. En plus des offres diffusées sur notre site, nous organisons des informations collectives en ligne afin de toucher et d’informer le plus grand nombre de candidats possible.

FACE Grand Lyon prend ensuite le temps d’étudier chaque candidature, ainsi chacun  à sa chance.

Cette relation de partenariat avec Enedis et FACE Grand Lyon nous permet de proposer de belles opportunités à nos demandeur.euse.s d’emploi, et ce depuis des années. 

Le parrainage : un binôme pour le retour à l’emploi !

Le parrainage, c’est la rencontre entre un parrain / une marraine, professionnel.le de l’entreprise, et un.e filleul.le à la recherche d’un emploi.

 

FACE Grand Lyon créé ces rencontres « parrainage » pour favoriser l’accès à l’emploi des personnes éloignées du marché du travail via un accompagnement sur-mesure. 

Le/la professionnel.le aide son/sa filleul.le à concrétiser son projet, à analyser ses points forts et ses points de progression, le/la prépare aux entretiens d’embauche et sollicite son réseau d’entreprises.

 

Le/la filleul.le va pouvoir ainsi redynamiser sa recherche d’emploi et réaliser des candidatures suivies.

 

Christelle, Emilie, Fanny et Fabrice sont collaborateur.ice.s d’entreprise. Ils/elles sont également parrain ou marraine d’un.e demandeur.euse d’emploi.

Nos parrains et marraines ont répondu à nos questions, pour faire découvrir le dispositif du parrainage.

 

 

Témoignage parrainage 01

Christelle travaille pour le Groupe APPR et plus précisément pour sa filiale AREA depuis 34 ans. Elle a exercé différents métiers dans la même entité. Elle occupe depuis 3 ans, au sein de la Direction Clientèle, le poste de technicienne de gestion et qualité de service auprès des installations commerciales.

Pourquoi êtes-vous devenue marraine ?

Voici quelques années déjà, APRR a obtenu le Label Diversité et Egalité des Chances pour ses multiples actions et sensibilisations au sein, et en dehors de l’entreprise. Des salarié.e.s réparti.e.s sur l’ensemble du réseau ont été « nommé.e.s » ambassadeur.ice.s. Leurs missions consistent à sensibiliser leurs collègues et à organiser des évènements relatifs à ces sujets.

Dans le cadre d’une convention d’ambassadeurs, j’ai eu un échange avec des représentants de FACE Grand Lyon concernant un projet que je souhaitais mettre en place.

Quelques mois plus tard, FACE Grand Lyon m’a contactée pour me proposer un parrainage. Je ne me suis pas posée de question, enfin si, une seule, celle de savoir si j’avais le temps matériel de le faire correctement, mais comme la démarche m’a parue évidente, j’ai dit « oui ». Pouvoir accompagner quelqu’un, lui donner confiance en lui, et lui permettre d’avoir une stabilité professionnelle et sociale, ou bien l’aider à se préparer à des changements professionnels réguliers, est juste d’une grande satisfaction, un sentiment d’avoir accompli une mission d’aide à l’intégration.

Qu’avez-vous à ce jour mis en œuvre avec votre filleule ?

Je viens de commencer un second parrainage, très différent du premier. L’approche n’est pas la même, d’une part, par la personnalité différente des filleules, par leurs vécus, leurs cultures, leurs niveaux scolaires, mais mon premier objectif est d’installer une relation de confiance, pour moi, c’est primordial et essentiel.

La situation sanitaire de ces derniers mois, ne facilite pas les rencontres présentielles alors je programme des appels téléphoniques à minima une fois par semaine, pendant lesquels nous pouvons échanger, sur l’avancée des points en cours, ou sur les recherches demandées (par FACE Grand Lyon ou moi-même). Nous échangeons également sur la vie de tous les jours, les enfants, etc…

Ce second parrainage nécessite plus de collaboration avec FACE Grand Lyon. Le but étant de garder la même ligne de conduite et d’atteindre l’objectif de ma filleule, même si elle n’a pas encore bien assimilé/accepté toutes les phases nécessaires à passer, pour accéder à son objectif. Nous devons réussir à la convaincre phase par phase, du bienfait de nos suggestions… Patience et persévérance sont, cette fois-ci de rigueur !

 

 

Témoignage parrainage LIP

Emilie est Directrice de LIP S’engage, le fonds de dotation du Groupe LIP. L’objectif de LIP S’engage est la lutte contre l’exclusion et les discriminations via le retour à l’emploi.

Comment se passe concrètement votre parrainage avec votre filleule ?

Je marraine une jeune femme nouvellement arrivée sur le territoire, pour regroupement familial. Elle est très motivée pour trouver un emploi et a déjà à son actif quelques expériences notables dans son pays d’origine. Nous échangeons ensemble, souvent par téléphone, sur son CV, que nous mettons à jour et en forme puis sur sa recherche d’emploi. J’essaie de faire jouer mon réseau, nos agences LIP Lyonnaises pour lui trouver une mission.

Vous avez été sensibilisée par FACE Grand Lyon à l’interculturalité. Que vous a apporté cette session par rapport à votre parrainage ?

Cette sensibilisation permet de passer au-dessus de certains clichés, de comprendre plus en détail les différences notables qu’il peut y avoir entre certaines situations. Cela permet également de mieux appréhender son parrainage, de mieux le préparer et ainsi partir sur un terrain neutre, sans jugement préconçu.

Que diriez-vous à des collaborateur.ice.s d’entreprise pour les inviter à rejoindre la communauté de parrains et marraines de FACE Grand Lyon ?

Je leur dirai que c’est une formidable opportunité, on a tou.te.s envie d’aider surtout pendant cette période de crise qui, malheureusement, creuse le fossé des inégalités, mais on ne sait pas toujours comment s’y prendre. Avec FACE Grand Lyon cela est chose faite, le parrainage peut se faire n’importe où et prend 30 minutes à 1h de son temps tous les 15 jours. Parrainer, c’est aider, soutenir, accompagner une personne en difficulté dans sa démarche de retour à l’emploi. Il ne faut pas de qualification particulière juste une envie d’aider, et d’écouter. Les échanges sont hyper enrichissants pour les 2 parties, aussi bien le/la filleul.e que le parrain/marraine. On est fier d’apporter notre petite pierre à l’édifice.

 

 

 

Témoignage parrainage 03

Fanny est dirigeante de Fannyatwork depuis 2017. Elle accompagne les étudiant.e.s, dirigeant.e.s et entrepreneur.euse.s à coordonner et harmoniser les activités et services de leur entreprise / projet professionnel.

Pourquoi devenir marraine ?

La recherche d’emploi est particulièrement difficile en cette période. Il est nécessaire d’apporter un accompagnement différent, avec une autre vision, des clés et une aide différente aux demandeurs d’emploi.

Ayant eu le privilège d’être bien accompagnée pour ma recherche d’emploi, j’ai conçu un module dynamique pour que les demandeur.euse.s d’emploi deviennent les acteur.ice.s et non plus les spectateur.ice.s de leur avenir. Je trouve normal d’aider des jeunes dans leur recherche.

Quel est votre retour à la suite de cette première expérience en tant que marraine ?

Je souligne la bonne organisation et l’appui des équipes de FACE qui permet que la relation parrain/marraine-filleul.e soit assez simple à mettre en œuvre. En tant que marraine, je leur apporte une autre vision du monde du travail.

Objectif : démystifier l’entreprise (ce qui ne s’apprend pas à l’école).

 

 

 

Témoignage parrainage 04

Fabrice est ingénieur depuis maintenant 10 ans au sein de la société Sopra Steria, une entreprise du secteur de l’informatique qui adopte un comportement éthique et solidaire en intégrant à ses activités des préoccupations sociales et environnementales.

Pourquoi vous êtes-vous lancé dans le parrainage ?

Je suis animé par l’échange de cultures, et voulait apporter, étant donné mon expérience professionnelle, un soutien aux personnes souhaitant s’intégrer en France. L’accès à l’emploi n’est pas forcément aisé, surtout pour les personnes ne maîtrisant pas encore bien les us et coutumes du pays dans lequel ils souhaitent s’installer. Et puis, j’apprends également par cet échange, les règles applicables à la recherche d’emploi dans le pays d’origine de ma filleule.

Votre parrainage est particulier : vous le faites à distance. Comment cela se passe-t-il ?

Le parrainage à distance est particulier, certes. Mais j’ai la chance d’être le parrain d’une personne ayant ses propres outils numériques. Ainsi, nous pouvons converser en visioconférence de manière aisée, et c’est déjà un bon début ! J’aimerais bien évidemment pouvoir rencontrer ma filleule en personne, dès que l’on pourra.

Quel est votre retour à la suite de cette première expérience en tant que parrain ?

Voici bientôt 3 mois que le parrainage a débuté, et à chaque rencontre, c’est un nouveau moment d’échange et de partage pour l’un comme pour l’autre. J’ai la chance de pouvoir voir progresser ma filleule dans la langue française. Nous gardons le cap sur sa recherche d’un premier emploi, mais aimons partager des anecdotes de l’un et l’autre sur les différences de nos cultures. Et vive la différence !

 

 

Vous souhaitez vous engager auprès de nos bénéficiaires ?

Pour en savoir plus sur le parrainage, merci de contacter :
Miriam AUBEIZAULT, Chargée de mission : m.aubeizault@fondationface.org