Le parrainage : un binôme pour le retour à l’emploi !

Le parrainage, c’est la rencontre entre un parrain / une marraine, professionnel.le de l’entreprise, et un.e filleul.le à la recherche d’un emploi.

 

FACE Grand Lyon créé ces rencontres « parrainage » pour favoriser l’accès à l’emploi des personnes éloignées du marché du travail via un accompagnement sur-mesure. 

Le/la professionnel.le aide son/sa filleul.le à concrétiser son projet, à analyser ses points forts et ses points de progression, le/la prépare aux entretiens d’embauche et sollicite son réseau d’entreprises.

 

Le/la filleul.le va pouvoir ainsi redynamiser sa recherche d’emploi et réaliser des candidatures suivies.

 

Christelle, Emilie, Fanny et Fabrice sont collaborateur.ice.s d’entreprise. Ils/elles sont également parrain ou marraine d’un.e demandeur.euse d’emploi.

Nos parrains et marraines ont répondu à nos questions, pour faire découvrir le dispositif du parrainage.

 

 

Témoignage parrainage 01

Christelle travaille pour le Groupe APPR et plus précisément pour sa filiale AREA depuis 34 ans. Elle a exercé différents métiers dans la même entité. Elle occupe depuis 3 ans, au sein de la Direction Clientèle, le poste de technicienne de gestion et qualité de service auprès des installations commerciales.

Pourquoi êtes-vous devenue marraine ?

Voici quelques années déjà, APRR a obtenu le Label Diversité et Egalité des Chances pour ses multiples actions et sensibilisations au sein, et en dehors de l’entreprise. Des salarié.e.s réparti.e.s sur l’ensemble du réseau ont été « nommé.e.s » ambassadeur.ice.s. Leurs missions consistent à sensibiliser leurs collègues et à organiser des évènements relatifs à ces sujets.

Dans le cadre d’une convention d’ambassadeurs, j’ai eu un échange avec des représentants de FACE Grand Lyon concernant un projet que je souhaitais mettre en place.

Quelques mois plus tard, FACE Grand Lyon m’a contactée pour me proposer un parrainage. Je ne me suis pas posée de question, enfin si, une seule, celle de savoir si j’avais le temps matériel de le faire correctement, mais comme la démarche m’a parue évidente, j’ai dit « oui ». Pouvoir accompagner quelqu’un, lui donner confiance en lui, et lui permettre d’avoir une stabilité professionnelle et sociale, ou bien l’aider à se préparer à des changements professionnels réguliers, est juste d’une grande satisfaction, un sentiment d’avoir accompli une mission d’aide à l’intégration.

Qu’avez-vous à ce jour mis en œuvre avec votre filleule ?

Je viens de commencer un second parrainage, très différent du premier. L’approche n’est pas la même, d’une part, par la personnalité différente des filleules, par leurs vécus, leurs cultures, leurs niveaux scolaires, mais mon premier objectif est d’installer une relation de confiance, pour moi, c’est primordial et essentiel.

La situation sanitaire de ces derniers mois, ne facilite pas les rencontres présentielles alors je programme des appels téléphoniques à minima une fois par semaine, pendant lesquels nous pouvons échanger, sur l’avancée des points en cours, ou sur les recherches demandées (par FACE Grand Lyon ou moi-même). Nous échangeons également sur la vie de tous les jours, les enfants, etc…

Ce second parrainage nécessite plus de collaboration avec FACE Grand Lyon. Le but étant de garder la même ligne de conduite et d’atteindre l’objectif de ma filleule, même si elle n’a pas encore bien assimilé/accepté toutes les phases nécessaires à passer, pour accéder à son objectif. Nous devons réussir à la convaincre phase par phase, du bienfait de nos suggestions… Patience et persévérance sont, cette fois-ci de rigueur !

 

 

Témoignage parrainage LIP

Emilie est Directrice de LIP S’engage, le fonds de dotation du Groupe LIP. L’objectif de LIP S’engage est la lutte contre l’exclusion et les discriminations via le retour à l’emploi.

Comment se passe concrètement votre parrainage avec votre filleule ?

Je marraine une jeune femme nouvellement arrivée sur le territoire, pour regroupement familial. Elle est très motivée pour trouver un emploi et a déjà à son actif quelques expériences notables dans son pays d’origine. Nous échangeons ensemble, souvent par téléphone, sur son CV, que nous mettons à jour et en forme puis sur sa recherche d’emploi. J’essaie de faire jouer mon réseau, nos agences LIP Lyonnaises pour lui trouver une mission.

Vous avez été sensibilisée par FACE Grand Lyon à l’interculturalité. Que vous a apporté cette session par rapport à votre parrainage ?

Cette sensibilisation permet de passer au-dessus de certains clichés, de comprendre plus en détail les différences notables qu’il peut y avoir entre certaines situations. Cela permet également de mieux appréhender son parrainage, de mieux le préparer et ainsi partir sur un terrain neutre, sans jugement préconçu.

Que diriez-vous à des collaborateur.ice.s d’entreprise pour les inviter à rejoindre la communauté de parrains et marraines de FACE Grand Lyon ?

Je leur dirai que c’est une formidable opportunité, on a tou.te.s envie d’aider surtout pendant cette période de crise qui, malheureusement, creuse le fossé des inégalités, mais on ne sait pas toujours comment s’y prendre. Avec FACE Grand Lyon cela est chose faite, le parrainage peut se faire n’importe où et prend 30 minutes à 1h de son temps tous les 15 jours. Parrainer, c’est aider, soutenir, accompagner une personne en difficulté dans sa démarche de retour à l’emploi. Il ne faut pas de qualification particulière juste une envie d’aider, et d’écouter. Les échanges sont hyper enrichissants pour les 2 parties, aussi bien le/la filleul.e que le parrain/marraine. On est fier d’apporter notre petite pierre à l’édifice.

 

 

 

Témoignage parrainage 03

Fanny est dirigeante de Fannyatwork depuis 2017. Elle accompagne les étudiant.e.s, dirigeant.e.s et entrepreneur.euse.s à coordonner et harmoniser les activités et services de leur entreprise / projet professionnel.

Pourquoi devenir marraine ?

La recherche d’emploi est particulièrement difficile en cette période. Il est nécessaire d’apporter un accompagnement différent, avec une autre vision, des clés et une aide différente aux demandeurs d’emploi.

Ayant eu le privilège d’être bien accompagnée pour ma recherche d’emploi, j’ai conçu un module dynamique pour que les demandeur.euse.s d’emploi deviennent les acteur.ice.s et non plus les spectateur.ice.s de leur avenir. Je trouve normal d’aider des jeunes dans leur recherche.

Quel est votre retour à la suite de cette première expérience en tant que marraine ?

Je souligne la bonne organisation et l’appui des équipes de FACE qui permet que la relation parrain/marraine-filleul.e soit assez simple à mettre en œuvre. En tant que marraine, je leur apporte une autre vision du monde du travail.

Objectif : démystifier l’entreprise (ce qui ne s’apprend pas à l’école).

 

 

 

Témoignage parrainage 04

Fabrice est ingénieur depuis maintenant 10 ans au sein de la société Sopra Steria, une entreprise du secteur de l’informatique qui adopte un comportement éthique et solidaire en intégrant à ses activités des préoccupations sociales et environnementales.

Pourquoi vous êtes-vous lancé dans le parrainage ?

Je suis animé par l’échange de cultures, et voulait apporter, étant donné mon expérience professionnelle, un soutien aux personnes souhaitant s’intégrer en France. L’accès à l’emploi n’est pas forcément aisé, surtout pour les personnes ne maîtrisant pas encore bien les us et coutumes du pays dans lequel ils souhaitent s’installer. Et puis, j’apprends également par cet échange, les règles applicables à la recherche d’emploi dans le pays d’origine de ma filleule.

Votre parrainage est particulier : vous le faites à distance. Comment cela se passe-t-il ?

Le parrainage à distance est particulier, certes. Mais j’ai la chance d’être le parrain d’une personne ayant ses propres outils numériques. Ainsi, nous pouvons converser en visioconférence de manière aisée, et c’est déjà un bon début ! J’aimerais bien évidemment pouvoir rencontrer ma filleule en personne, dès que l’on pourra.

Quel est votre retour à la suite de cette première expérience en tant que parrain ?

Voici bientôt 3 mois que le parrainage a débuté, et à chaque rencontre, c’est un nouveau moment d’échange et de partage pour l’un comme pour l’autre. J’ai la chance de pouvoir voir progresser ma filleule dans la langue française. Nous gardons le cap sur sa recherche d’un premier emploi, mais aimons partager des anecdotes de l’un et l’autre sur les différences de nos cultures. Et vive la différence !

 

 

Vous souhaitez vous engager auprès de nos bénéficiaires ?

Pour en savoir plus sur le parrainage, merci de contacter :
Miriam AUBEIZAULT, Chargée de mission : m.aubeizault@fondationface.org

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *