FACE Grand Lyon décroche le Trophée RSE remis à la Soirée Diversités & Entreprises !

Jeudi 31 mai a eu lieu la soirée Diversités & Entreprises, un événement annuel imaginé et produit par le Groupe Progrès. L’objectif est de mettre en rapport les personnes issues de la diversité avec le monde de l’entreprise, de valoriser les différences et de favoriser l’insertion des publics discriminés dans la vie active.

Cet événement met en valeur des démarches et des parcours marquants et innovants visant à réduire les discriminations autour de cinq domaines : les seniors, les femmes, les personnes handicapées, l’orientation sexuelle et la diversité culturelle. Cette 10ème édition a été parrainée par le journaliste et animateur de télévision Harry Roselmack.

Après une table ronde enrichissante sur le thème « En quoi la diversité est un atout dans l’entreprise ? », la soirée s’est poursuivie avec une conférence de Zohra Bitan au sujet de l’atout des jeunes des quartiers pour la France.



Le moment tant attendu, la remise des trophées, a ensuite eu lieu. Le Groupe Progrès à récompensé notre Club d’entreprises FACE Grand Lyon par la remise du trophée de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise, pour avoir été précurseur de la semaine « Agir RSE, une semaine pour passer de l’inspiration à l’action ».

Une semaine destinée à promouvoir de façon innovante la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) sur la Métropole Lyonnaise au travers d’événements présentiels et d’une animation digitale quotidienne.




http://

Cette année, 7 trophées étaient en jeu : 

  • Trophée de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise récompensant une structure ayant mis en place une démarche particulièrement efficace d’un point de vue de l’économie durable, sociale ou environnementale. Trophée remis à FACE Grand Lyon pour la Semaine  « Agir RSE, une semaine pour passer de l’inspiration à l’action ».
  • Trophée du recrutement et de l’intégration en entreprise qui récompense une action mise en place par une entreprise ayant une politique de recrutement ou de formation particulièrement performante en matière d’intégration des catégories habituellement discriminées. Trophée remis à La Perle Sushi.
  • Trophée de l’entreprenariat international qui récompense une entreprise, une association, une collectivité ayant mis en place une action originale et performante du point de vue de l’ouverture sur l’international. Trophée remis à Silverprod SAS.
  • Trophée de l’insertion en entreprise qui récompense une entreprise mettant en place une démarche originale pour favoriser la cohésion d’équipe au sein de l’entreprise. Trophée remis à EDF pour son projet « Nouvelle chance ».
  • Trophée de l’innovation en entreprise qui récompense une action particulièrement innovante en matière de lutte contre les discriminations. Trophée remis à la Compagnie Hallet Eghayan
  • Trophée du vivre ensemble en entreprise qui récompense une entreprise contribuant à la qualité du lien social. Trophée remis à l’Education Nationale.
  • Trophée coup de cœur du jury, remis à l’entreprise Handysoie.



Toute l’équipe de FACE Grand Lyon est fière de ce trophée, une belle initiative saluée par notre réseau d’entreprises adhérentes et qui met en valeur notre expertise RSE et nos actions innovantes. 


Rendez-vous du 8 au 12 octobre 2018 pour la seconde édition de la semaine « Agir RSE » !


FACE Grand Lyon & Le Plan de Lutte Contre les Discriminations : retour sur 2 événements

Depuis 2015, FACE Grand Lyon est partenaire du Plan de Lutte Contre les Discriminations de Saint-Priest en co-animant le Club RH.


Entre septembre et novembre 2017, le Club RH s’est réuni 2 fois.

Retour sur ces deux rencontres !


séparateur


26 septembre 2017 
Remise du Guide pratique « Prévention des discriminations et management de la diversité au sein des organisations »


Le mardi 26 septembre 2017, le Club RH de Saint-Priest a organisé une matinale dédiée à la remise du Guide pratique « Prévention des discriminations et management de la diversité au sein des organisations ».

Différent.e.s collaborateur.rice.s sont venu.e.s témoigner de leurs expériences et partager des bonnes pratiques.

Un éclairage sur le cadre juridique entourant la problématique des discriminations dans le monde du travail a également été apporté par le Défenseur des Droits. 


evenement plan de lutte contre les discriminations


À l’issue de cette matinée, le guide pratique a été remis aux participant.e.s par Mme Corsale, Première Adjointe de la Ville de Saint-Priest.

Ce guide centralise les différentes informations traitées dans les 14 rencontres du Club RH.  Il a été conçu pour être un outil pratique que les entreprises peuvent utiliser comme une « boîte à outils » pour prévenir les discriminations et déployer leur politique diversité. Il est composé de 3 parties : 


guide fait avec plan de lutte contre discriminations

  • 1ère partie : le cadre conceptuel et juridique des discriminations (définition, critères…) et le rôle des stéréotypes
  • 2ème partie : l’impact des discriminations sur les pratiques de recrutement et de gestion des salarié.e.s
  • 3ème partie : zoom sur certains critères de discrimination

 


16 novembre 2017

Découverte de deux outils de sensibilisation sur le handicap en entreprise


Le jeudi 16 novembre 2017, le Club RH de Saint-Priest a organisé une matinale au sein de l’entreprise Boehringer Ingelheim sur le thème « Handicap en entreprise : agir et sensibiliser son équipe ».

Le choix du thème et de la date de cet événement n’a pas été fait au hasard : il s’intégrait dans la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées. 


matinale handicap en entreprise


Cette rencontre a été l’occasion pour les entreprises partenaires de découvrir des outils ludiques et pédagogiques permettant d’ouvrir le dialogue et d’en apprendre plus sur la question du handicap en entreprise, le tout dans une ambiance chaleureuse et conviviale. 


Retour sur le déroulé de la matinale :

  • Dans un premier temps, l’entreprise Boehringer Ingelheim (Ex. MERIAL) situéhandicap en entreprisee à Saint-Priest a ouvert ses portes pour une visite guidée des locaux. 

 

  • Ensuite, le cabinet RH T’hompouss Consultants a présenté son jeu Coup d’Pouss, un outil de sensibilisation créatif dont les entreprises peuvent se saisir pour aborder les enjeux du handicap avec leurs collaborateur.rice.s.

 

  • Enfin, une représentation théâtrale de 30 minutes traitant du handicap invisible en entreprise a été présentée par la troupe
    Co-Théâtre.

 


séparateur


Le Club RH du Plan de Lutte Contre les Discriminations de Saint-Priest


Créé en 2010, le club RH est un lieu d’échange, de partage et de production où les entreprises peuvent :

  • être informées du cadre juridique et conceptuel des discriminations,
  • mutualiser leurs expériences en matière de recrutement, de gestion des ressources humaines, de gestion des relations clients/fournisseurs,
  • trouver un appui, des conseils qui répondent à leurs questionnements,
  • coproduire des outils communs adaptés à leurs besoins.

Enquête : les besoins des aidant·e·s actif·ve·s

FACE Grand Lyon réalise une enquête sur les besoins des aidant·e·s actif·ve·s pour l’un de ses partenaires.

séparateur


Le terme « aidant·e·s actif·ve·s » désigne toutes les personnes qui en parallèle de leur emploi  accompagnent un proche dans les actes de la vie quotidienne. Les contraintes inhérentes, qu’elles soient matérielles, psychologiques, temporaires ou durables bouleversent alors leur quotidien. 

Mieux appréhender les besoins pour mieux y répondre

Cette enquête a pour but de mieux appréhender leurs difficultés à concilier vie professionnelle, vie personnelle et vie d’aidant·e, et à terme de proposer des solutions d’aide ou d’appui au sein de ses entreprises adhérentes et partenaires. 

Aujourd’hui, tout un chacun peut devenir aidant·e.

Un·e enfant, un·e conjoint·e, un·e proche, un·e voisin·e peut basculer dans une situation de handicap, de maladie ou plus largement de perte d’autonomie. 

Sur les 8.3 millions d’aidant·e·s en France :

  • 1 aidant·e sur 2 est salarié·e d’entreprise
  • Ils/elles représentent entre 15 et 20% des salarié·e·s dans une entreprise 

 

Bien que leurs collègues ou leurs supérieur·e·s hiérarchiques soient informé·e·s davantage de leur situation, certains aidant·e·s restent méfiant·e·s et préfèrent préserver leur vie privée de peur  d’être freiné·e·s dans leur carrière ou bien de ne pas être soutenu·e·s par leur entreprise. 

Un contexte professionnel compliqué

Penser soutenir une personne aidante active en la soulageant de son travail pourrait être une erreur. L’emploi est une chose essentielle qui leur permet de pouvoir se consacrer à d’autres choses qu’aux tâches qu’ils ont auprès de la personne aidée. Certaines personnes s’épanouissent dans leur travail et y trouvent une réelle utilité sociale. 

Les aidant·e·s peuvent apparaître comme des freins pour les entreprises alors qu’ils sont des atouts incontestables en terme d’organisation, d’autonomie, d’adaptation ou encore de responsabilité.


séparateur

Suite à ce constat, FACE Grand Lyon souhaite en apprendre davantage sur les besoins des personnes aidant·e·s actif·ve·s et leurs attentes vis-à-vis de leur entreprise en les associant un maximum aux processus d’évolution. 


Personnes aidantes actives, votre avis nous intéresse !

N’hésitez pas à vous exprimer librement en répondant à cette enquête :


Répondre au questionnaire


« Le bonheur National Brut en Action »

AGIR RSE

, une semaine pour passer de l’inspiration à l’action.


Retour sur la conférence « Le Bonheur National Brut en action ! »

séparateur

Ce jeudi 5 octobre 2017 avait lieu la seconde rencontre de la semaine « Agir RSE ! Les rencontres FACE Grand Lyon, une semaine pour passer de l’inspiration à l’action ».

Une conférence au sujet du Bonheur National Brut, nouvel indicateur de performance qui remplace le PIB au pays du Bhoutan, animée par le Centre BNB France.

Après une brève présentation de ce qu’est le Centre BNB France, les intervenant.e.s ont introduit cette conférence par un moment de méditation. Tout.e.s les participant.e.s ont été invité.e.s à fermer les yeux et à déconnecter quelques instants dans le silence.

Suite à cet instant de méditation et de connexion avec les intervenant.e.s, la conférence a pu débuter sur la base qu’une question simple :


Pourquoi changer de paradigme ?

conference bonheur national brut

Les intervenant.e.s ont tout d’abord exposé 3 fractures présentes dans le monde actuel :

  • une fracture écologique : une séparation entre les hommes et la nature, la consommation excessive des ressources de la terre,
  • une fracture économique : avec 2,5 milliards de personnes en dessous du seuil de pauvreté,
  • une fracture personnelle : avec soi-même qui engendre un grand déficit de l’attention aujourd’hui et la croissance de la souffrance autour de chacun de nous.

C’est autour de ce constat que s’est construite une réponse à cette nécessité de changement de paradigme.


« Les pays les plus riches de ne sont pas nécessairement les plus heureux »

« Les Etats-Unis, par exemple, représentent le pays où il y a le plus d’inégalités sociales et de problèmes liés à la santé. »

« Le PIB ne mesure que les activités apparentes, cela laisse de côté les loisirs, cela n’indique que les richesses monétaires ».

« Nous ne tenons pas compte des bonnes mesures, cela fait longtemps qu’on ne s’occupe que des biens matériels et de l’augmentation constante du PIB. Le PIB ne tient pas compte de la joie de l’éducation, de celle des parents, de celle des enfants. Il ne tient pas compte de nos poètes, de leurs poèmes, ni de la force de nos mariages ou de nos débats politiques… »

Les intervenant.e.s ont alors mis en avant d’autres pratiques pouvant avoir un effet positif dans le monde professionnel, tel que la bonne gouvernance, un travail ayant du sens, un équilibre de vie personnelle…


Le Bonheur, de quoi parlons-nous ?

Pour répondre à cette question, les intervenant.e.s ont invité une nouvelle fois les personnes présentes à effectuer une minute de méditation.
Tout le monde a ensuite été invité à discuter de cette courte expérience avec son voisin, et à partager avec la salle un moment de bonheur vécu dans sa vie.


criteres bnb


La conférence s’est ensuite poursuivie par un travail sur le thème de la reconnexion à soi.
Un travail autour des 4 piliers du Bonheur National Brut :

  • le respect de l’environnement
  • le développement économique et durable qui limite les inégalités
  • la bonne gouvernance
  • la promotion et la diversité culturelle, la vitalité des communautés

Certaines entreprises, ayant atteint un objectif économique ambitieux, se sont lancées dans l’aventure du BNB, désirant valoriser et recentrer l’humain dans le monde économique.

Un moment d’échanges entre les intervenant.e.s et le public est ensuite venu clore cette conférence, un moment de questions-réponses enrichissant.

Les participant.e.s ont par la suite été convié.e.s à venir trouver le bonheur autour d’un buffet, sous le signe de la bienveillance et de la convivialité !

 

AGIR RSE – Devenir consom’acteurs

AGIR RSE

, une semaine pour passer de l’inspiration à l’action

Le Label « Lyon, Ville Équitable et Durable », le repère indispensable pour consommer responsable

séparateur


Rencontre avec Dounia Besson, adjointe au maire de Lyon, déléguée à l’Économie Sociale et Solidaire.

Pouvez-vous nous présenter le Label « Lyon, Ville Équitable et Durable ? »

Le label LVED est un repère de consommation qualitatif créé par la Ville en 2010. Il n’a pas d’équivalent ailleurs. Il rassemble aujourd’hui 220 labellisés, tous secteurs confondus (alimentation, mode, bien-être, habitat, conseil, santé, services à la personne, événements, culture, etc.).

Toutes sont basées dans la Métropole de Lyon, et les deux tiers à Lyon même. Le label est un club qui réunit ses membres environ une fois par mois, afin de favoriser l’interconnaissance, de rechercher des solutions à des problématiques communes, de favoriser l’émergence de coopérations. La labellisation est gratuite.

En quoi le label peut-il aider les consommateurs ?

 Le label LVED est un repère pour les consommatrices-eurs, il apporte la caution de la municipalité à la qualité globale d’une démarche de développement durable exemplaire.

Comment sélectionnez-vous les entreprises labellisées ?

Les structures volontaires candidatent en se soumettant à un référentiel dont le niveau d’exigence augmente très régulièrement. Ils doivent fournir des pièces justificatives, et sont  labellisés pour 3 ans.

Leur candidature est examinée par un comité de labellisation, qui associe des experts des services municipaux, et des labellisés.

Ce référentiel balaie les différents champs de la RSE : respect de l’environnement, implication sociétale, gouvernance, innovation, dans une dynamique de progrès continu.

Comment reconnaître une entreprise labellisée « Lyon, Ville Equitable et Durable » et où la trouver ?

 

La Ville a créé un logo, visible sur les vitrines et les sites internet des labellisés. Elle édite chaque année un guide qui référence tous les labellisés. Le site internet lyon.fr les répertorie sur une cartographie en ligne. Le label est présent sur les réseaux sociaux, des campagnes Decaux, des événements, de l’achat presse.

 

label

Quel est l’évènement majeur du Label durant l’année ?

Le label organise chaque année deux évènements grand public :  le village des labellisés qui permet de vivre les fêtes de fin d’année sur le mode de la consommation responsable, et le festival des labellisés avant l’été.

Comment imaginez-vous la suite pour le Label ?

Le label va continuer sa croissance progressive, en restant sur son identité qualitative : montée en qualité des labellisés, accueil de nouveaux acteurs exemplaires, départ naturel de certaines structures… Le club va se développer en permettant le développement concret d’autres coopérations opérationnelles. Les événements du label vont monter en puissance.


AGIR RSE – Cultiver le bien-être au travail

AGIR RSE

, une semaine pour passer de l’inspiration à l’action

Ensemble, retrouvons-nous un jardin !

séparateur


Rencontre avec Gaëtan Allard, Président de la société Les Nouveaux Potagers.


Pouvez-vous nous présenter l’entreprise ?

 Après quelques expériences en milieu associatif, nous avons créé le bureau d’études Les Nouveaux Potagers , il y a 4 ans, afin de réaliser des espaces, qui créent à la fois, un lien entre les personnes et un lien émotionnel à la nature ; confortés par l’engagement de nos clients, dans des démarches d’amélioration du cadre de vie de leur personnel, de leurs élèves, de leurs patients ou de leurs résidents.


Simple potager ou aménagement paysager ?

Notre approche paysagère s’inspire du « Jardin en mouvement » théorisé par Gilles Clément où les espèces végétales peuvent se développer librement. A ces aménagements, nous intégrons l’aspect « nature comestible » et une touche de modernité.

Notre proposition c’est :

  • la mise en valeur des variétés de fruits et légumes du territoire ;
  • un écosystème recréé ;
  • du mobilier éco-conçu ;
  • un espace de rencontre et convivialité.

maquette jardin

En quoi vos aménagements s’inscrivent dans une démarche de Responsabilité Sociétale des Entreprises ?

La création d’un espace cultivé au sein d’une entreprise est le signe d’un engagement fort en faveur du respect de la nature et du cadre de vie de ses collaborateurs. Ces aménagements intègrent un ensemble de bonnes pratiques valorisables dans une démarche RSE : travail d’équipe, projet environnemental, recyclage, sensibilisation, travail de personnes en insertion.

Bien-être et vivre ensemble :

Un des objectifs de ce type d’aménagement est le respect des lieux et l’apprentissage du vivre ensemble , en particulier dans les habitats collectifs et les entreprises. La mission de nos jardiniers est d’apprendre aux utilisateurs à partager, ils recréent un climat d’apaisement propice à l’échange. Les lieux deviennent alors un endroit où se ressourcer, se relier à la nature et se retrouver ensemble.

Encourager l’innovation :

Les idées se trouvaient, auparavant, autour de la machine à café, désormais c’est autour du potager . Les espaces de discussions informelles tels que ceux formés par nos aménagements sont des nids à idées, utiles pour développer de nouveaux projets innovants.

La conception participative, de quoi s’agit-il ?

Aménager un espace potager dans une entreprise est une première étape, mais l’essentiel est que les collaborateurs l’entretiennent et s’y retrouvent. Pour ce faire, nous réunissons les personnes intéressées par le projet en amont, en un groupe d’une dizaine de personnes, et dessinons avec eux le futur potager.

En prenant en compte leurs attentes et besoins et en leur permettant de dessiner eux-mêmes leur jardin, les collaborateurs auront à cœur d’entretenir l’espace une fois réalisé.

Nos concepteurs-paysagistes s’assurent de rester dans l’enveloppe budgétaire, de respecter les normes et la cohérence du lieu.

Le potager : tendance ou réelle prise de conscience ?

La réelle prise de conscience n’est pas tant au niveau du potager, mais au besoin de retour à des valeurs proches de la nature. Les citoyens ont, pour la plupart, été sensibilisés à l’écologie et nos enfants le seront encore davantage.

Proposer des aménagements paysagers naturels et orientés vers la nature nourricière fait sens dans ce contexte et il est difficilement imaginable qu’à l’avenir le monde se détourne de l’écologie. Il s’agit là d’un enjeu à l’échelle de plusieurs générations.

Comment imaginez-vous la suite pour Les Nouveaux Potagers ?

Le bureau d’études Les nouveaux Potagers, s’oriente de plus en plus vers des aménagements de grande envergure. Chaque nouveau projet a ses spécificités et pour y répondre nous faisons appel régulièrement à de nouvelles compétences et de nouveaux métiers. Nous souhaitons continuer de développer notre activité avec l’objectif assumé de sensibiliser les utilisateurs de nos espaces à la nature nourricière et la saisonnalité des fruits et légumes.



Retrouvez Les Nouveaux Potagers sur

lien page FB

twitter


FACE Grand Lyon vous forme à la non-discrimination

Une nouvelle obligation pour les entreprises

Dans le cadre du projet de loi « Egalité et Citoyenneté » de janvier 2017, les entreprises de plus de 300 salarié.e.s ont désormais l’obligation de former leurs professionnel.le.s du recrutement à la non-discrimination.

FACE Grand Lyon propose la formation « Prévenir les discriminations dans vos recrutements »

Cette formation permet aux entreprises de maitriser le cadre légal des discriminations ainsi que ses impacts sur les pratiques de recrutement, et ainsi de limiter les risques financiers et juridiques.

Plus qu’une obligation légale, cette formation a également un réel intérêt éthique et social. Elle permet de réfléchir et de construire une véritable politique de recrutement optimale, donnant la priorité aux compétences, aux aptitudes et aux connaissances professionnel.le.s.

Elle s’adresse donc à tous les acteur.rice.s contribuant à la gestion des ressources humaines, au dialogue social ou à la gestion des équipes au quotidien, dans les entreprises, collectivités et associations.

 De nombreux objectifs :

  • Comprendre et adhérer aux enjeux de la prévention des discriminations et de la mise en œuvre de l’égalité de traitement.
  • Connaître le cadre juridique des discriminations et les principaux points de vigilance dans un processus de recrutement.
  • Engager une réflexion sur ses propres pratiques.
  • Favoriser l’acquisition de nouveaux comportements professionnels pour aller vers la mise en œuvre de l’égalité de traitement.

Au programme :

  • Le cadre juridique des discriminations et les concepts fondamentaux
  • Rôle et place des représentations et des stéréotypes dans les pratiques professionnelles.
  • Études de cas et/ou analyses de situations professionnelles vécues par les participant.e.s
  • Échanges autour des « bonnes pratiques » et repérage des « zones à risque »
  • Axes de progrès et moyens de mise en œuvre de l’égalité de traitement dans l’entreprise.

La formation, d’une journée,  revient à 630€ par participant.e et peut être prise en charge au titre de la formation continue.


 Vous êtes intéressé.e ?

Laissez vous guider par Jessica Treger, cheffe de projet

j.treger@fondationface.org

Forum RSE de la CNR : FACE Grand Lyon présent

Du 30 mai au 5 juin, la CNR (Compagnie Nationale du Rhône), adhérent de FACE Grand Lyon, s’associait pour la 11ème année consécutive à la Semaine du développement durable !

La structure a développé plus de 25 actions, pour la plupart labellisées par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire.


Dans le cadre de cette semaine, la CNR avait pour but de sensibiliser ses collaborateurs ainsi que le grand public aux objectifs du développement durable en Vallée du Rhône.

Plus précisément, l’objectif de ce forum était de sensibiliser les collaborateurs sur la démarche RSE de leur entreprise et de leur proposer différentes formes d’engagements individuels sur des actions concrètes.

Notre club d’entreprises a alors participé à ce forum. 

La palette d’actions menées cette année comprenait notamment : la solidarité, l’éducation à l’environnement, les croisières développement durable, la découverte des aménagements CNR et de la biodiversité, les modes de transports alternatifs et la mobilité durable, les opérations de nettoyage de berges et de la ViaRhôna, l’économie circulaire et le recyclage, etc.

FACE Grand Lyon a ainsi pu animer un stand et présenter les possibilités offertes aux collaborateurs de s’engager sur des actions concrètes (parrainages, TEKNIK, Agir RSE, La Course de la Diversité, …). »

Plusieurs stands et animations ont ponctué cette journée :

  • Atelier « mobilité verte » avec Vélogik
  • Stands Sensibilisation et ancrage territorial
    – Initiative pour l’Avenir des Grands Fleuves (IAGF)
    – Unis-Cité Auvergne Rônhe Alpes
    – Centre de Formation et de Promotion Horticole d’Ecully

    – Présentation du projet « Quai des énergies »
  • Stand Solidarité :
    – Banques alimentaires
  •  Stands Insertion et diversité :
    – Métropole de Lyon / Programme d’insertion professionnelle « 1000 entreprises pour l’insertion dans le Grand Lyon »
    – Nos Quartiers Ont du Talent
    – Missions locales Auvergne Rhône-Alpes

Notre club d’entreprises socialement engagées se comptait donc parmi ces stands « Inserstion et diversité » !

Face Grand Lyon